Envie de participer ?

IC Maîtres à Gémenos du 22 janvier 2023

Publié il y a 2 jours par

IC Maîtres à Gémenos du 22 janvier 2023

Ce dimanche 22 janvier se sont affrontées 23 équipes issues de 18 clubs de natation de la région PACA, pour la catégorie Maîtres (+ de 25 ans).

Le principe de cette rencontre consiste à présenter des équipes de 10 compétiteurs (Mixtes) qui s’affrontent sur 2 relais : un 10x 50 Nage Libre et un 4x 50 4 nages ; ajoutons à cela que chacun des 10 participants doit courir également sur une course individuelle.

Pertuis natation s’est donc présenté avec une équipe composée de 4 nageuses (Dominique/ Marianne /Amandine et Emeline) et 6 nageurs (Jean Claude/ Patrick/ Franck/ Jean Philippe/ Fabien et Florent).

L’ambiance de cette saison est à la recherche de performances, Dominique s’est alors attelée à composer la meilleure configuration d’ équipe, permettant d’emmagasiner un maximum de points et de favoriser une meilleure place au classement régional (en pièce jointe).

L’équipe Maîtres de Pertuis natation se classe donc 11° sur 23, grâce aux performances individuelles de chacun, ne laissant entre elle et la 1ère place, quasiment que les grosses « écuries » de la natation méridionales

Sur le plan quantitatif, le chronomètre à parlé et l’ensemble des nageurs (euses) présent ont pu voir leur temps se rapprocher significativement de leurs performances personnelles, comme avec la réalisation de leurs meilleurs chronos. depuis 3/4 ans (28’’11 pour Jean Phi. au 50 NL , 2’59’’64 pour Dominique au 200 NL, 1’24’’05 au 100m 4 nages pour Emeline).

Le travail de ces dernières semaines s’est essentiellement basé sur le crawl et sa capacité « d’étalon » sur le plan physiologique, il nous reste maintenant à confirmer cet élan lors des prochaines qualifications Maitres, en vue des championnats de Fce N1 de juin prochain.

Ce dimanche a pu mettre en avant les points forts et faibles à travailler pour les nageurs présents : La régularité des jambes et le rythme correspondant à l’allure qui va avec la distance de nage, il en est de même pour la fréquence des bras.

Ces rythmes de nages (mal adaptés ou variables) ont d’ailleurs comme conséquence immédiats, des virages moins fluides, où la dernière distance avant la touche au mur peut encore « surprendre ».

Ces différents points n’ont pas entaché la capacité du groupe à nager « proprement », évitant ainsi toutes disqualifications.

Bravo à cette équipe pour cette sortie sur Gémenos, merci aux chronométreurs ayant œuvrés pour la communauté.

RDV à la prochaine compétition qui nous fait repartir dimanche prochain (29 01) à Gap pour les championnats de Fce Relais avec une équipe féminine de 4 nageuses.

 

Ludovic de GANTÈS

Commentaires